Accueil > Livres > Etudes sur la Grande Guerre > La beauté et la douleur des combats : Une nouvelle histoire de la Première Guerre mondiale

La beauté et la douleur des combats : Une nouvelle histoire de la Première Guerre mondiale
Page en favoris
Bookmark and Share
  Retour

Etudes sur la Grande Guerre


La beauté et la douleur des combats : Une nouvelle histoire de la Première Guerre mondiale


Peter Englund
Éditions Denoël
2011 - 556 pages
Format : 15 x 23 cm


Code EAN 13 : 9782207261835
Code ISBN : 9782207261835
27.00 €


Quantité  

Alors que les derniers combattants de 14-18 viennent de disparaître, La beauté et la douleur des combats donne à voir ce que fut la Première Guerre mondiale au jour le jour et en renouvelle l'histoire. On y suit en effet vingt individus, tous inconnus ou oubliés, tous au bas de la hiérarchie (fonctionnaire, engagé volontaire, infirmière, écolière, aventurier...) mais qui tous ont laissé un témoignage. Alors que la Grande Guerre est devenue synonyme des tranchées du front franco-allemand, la plupart d'entre eux évoluent sur d'autres théâtres, comme le front de l'Est, les Alpes, les Balkans, l'Afrique orientale et la Mésopotamie. Beaucoup sont jeunes, une vingtaine d'années seulement. En dépit de leur diversité, ils sont unis par le fait que la guerre leur vole quelque chose : le jeunesse, les illusions, l'espoir, la foi en l'humanité - la vie.

Sur ces vingt, trois vont être tués, deux tomberont en captivité, deux seront fêtés en héros, deux finiront réduits à l'état d'épave. Plusieurs accueillent favorablement la guerre quand elle éclate mais apprennent à la détester ; quelques uns la détestent dès le premier jour ; l'un d'eux l'aime du début à la fin. Un autre finira littéralement fou et échouera dans un hôpital psychiatrique, un autre encore n'entendra pas tirer un seul coup de feu. Et ainsi de suite dans une perpétuelle oscillation entre une fascination pour l'étrange beauté des combats et une profonde douleur.

Si presque tous vont vivre des événements dramatiques et effroyables, Peter Englund met plutôt l'accent sur les caractères, les sentiments, les expériences et les atmosphères. En un tour de force magistral, il parvient ainsi à ramener un événement historique majeur à sa plus petite composante, sa particule élémentaire : l'individu et ce qu'il a vécu.


Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour création boutique en ligne