Accueil > Livres > Etudes sur la Grande Guerre > Le nerf de la guerre : La longue histoire des liaisons dangereuses entre argent et guerre

Le nerf de la guerre : La longue histoire des liaisons dangereuses entre argent et guerre
Page en favoris
Bookmark and Share
  Retour

Etudes sur la Grande Guerre


Le nerf de la guerre : La longue histoire des liaisons dangereuses entre argent et guerre


Alessandro Giraudo
Préface de Jacques Atali

Éditions Pierre de Taillac
Format : 16 x 24 cm
2013 - 440 pages


Code EAN 13 : 9782364451018
Code ISBN : 9782364451013
25.00 €


Quantité  

Des mines d'or de la Nubie qui financèrent l'armée des pharaons aux faux billets imprimés par Napoléon, des contrats des condottieri négociés devant notaire aux "guerres totales" du XXe siècle mobilisant toute l'épargne nationale, l'argent constitue bien le "nerf de la guerre". Il est essentiel dans les conflits, pouvant même, parfois, déterminer l'issue des batailles. Pecunia nervus belli (sans argent, pas de velléité de guerre) avait prévenu Cicéron alors que la machine de guerre romaine, financée par les butins des différentes conquêtes, s'étaient imposée comme la plus puissante force militaire de l'Antiquité.
Pourtant l'argent reste la face cachée de la guerre et son rôle demeure presque toujours méconnu. Son influence n'a cessé de croître. Ainsi, les guerres asymétriques contemporaines voient les pays riches dépenser toujours plus pour atteindre l'objectif illusoire de "zéro mort" face à des groupes rebelles qui se financent grâce à la contrebande de drogues, de diamants ou de métaux rares.
Premier essai consacré à ce grand oublié de l'histoire militaire, Le Nerf de la guerre vous fera découvrir quarante siècles de liaisons dangereuses, perverses mais essentielles, entre l'argent et les guerres.


Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour création boutique en ligne