Accueil > Livres > Témoignages > Lettres à ses parents d'un poilu de Thizy (décembre 1914-septembre 1919) : Entre déluge d'obus et... orgie de choux à la crème

Lettres à ses parents d'un poilu de Thizy (décembre 1914-septembre 1919) : Entre déluge d'obus
Page en favoris
Bookmark and Share
  Retour

Témoignages


Lettres à ses parents d'un poilu de Thizy (décembre 1914-septembre 1919) : Entre déluge d'obus et... orgie de choux à la crème


Marcel Béroujon - Gilles Lafuente
L'Harmattan
Collection "Histoire de la Défense"
Format : 15,5 x 24 cm
2014 - 319 pages

Code EAN 13 : 9782343018416
Code ISBN : 9782343018416
33.00 €


Quantité  

Le 19 juin 1916,
Mes bien chers parents,
... Nous venons de passer 7 jours au Mort-Homme. Nous y sommes montés le 11 au soir, et le 14, à 4h de l'après-midi, nous attaquions et nous prenions la crête du Mort-Homme... Jamais je n'ai vu une pareille boucherie... Il a fallu aller jusqu'au corps à corps à la baïonnette... Chaque nuit, ils contre-attaquaient en nous envoyant du liquide enflammé. Ma brigade a beaucoup souffert. Nous ne sommes pas redescendus nombreux... Nous avons tous changé car nous n'avons presque pas mangé. Je suis resté 5 jours sans boire. Jamais je n'avais autant souffert. Je suis encore à moitié abruti...

Février 1917-avril 1917
... Tous les magasins étaient fermés, sauf les pâtisseries. Aussi, nous nous sommes rattrapés. A 6 que nous étions, nous avons mangé 48 gâteaux (choux à la crème, éclairs, enfin, un tas de bonnes choses...). Ensuite, nous sommes allés souper à l'Hôtel Saint-Nicolas...
... Hier, j'ai passé une charmante soirée à Sainte-Menehould. Bien entendu, nous sommes allés à la pâtisserie. Nous étions avec deux artistes : Francisque Cueille, 1er prix de piano du Conservatoire de Paris, et M. Anis, 1er prix de violon du même conservatoire.
... Ensuite, j'irai avec des camarades à Sainte-Menehould, manger quelques douzaines de gâteaux. Ensuite, nous rentrerons pour souper, car nous avons un bon lapin à manger. Alors, vous voyez que pour un dimanche de Pâques, j'ai beaucoup à faire... Aujourd'hui nous avons mangé l'aïoli, et nous avons bu de bons petits verres de Chartreuse

Deux moments de la vie de Marcel Béroujon...


Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour création boutique en ligne