Accueil > Livres > Première Guerre mondiale > Sur les sentiers de la Grande Guerre : Les Indiens des tranchées (1914-1918)

Sur les sentiers de la Grande Guerre : Les Indiens des tranchées (1914-1918)
Page en favoris
Bookmark and Share
  Retour

Première Guerre mondiale


Sur les sentiers de la Grande Guerre : Les Indiens des tranchées (1914-1918)


Jacques Rouzet
O.D. Éditions
Collection "Nuage Rouge"
Format : 14 x 22,5 cm
2015 - 224 pages
Code EAN 13 : 9791092116045
Code ISBN : 9791092116045
19.50 €


Quantité  

Après avoir subi, durant cinq cents ans, la violence d'une conquête à nulle autre comparable, celle de l'Ouest, les Indiens d'Amérique du Nord, sioux, cheyennes, apaches, crows, choctaws, blackfeet, aleuts, navajos, pour ne citer que ces tribus, débarquent sur le sol français. Au coude à coude avec les Doughboys, les Tommies et les Poilus, usant de ruses d'un autre temps, ils vont combattre les soldats du Kaiser, vaincre et mourir dans la boue des tranchées de la Grande Guerre. Avant qu'elle ne survienne, celle-ci ne ressemblait encore à aucune autre. Elle clôt le "monde d'hier" si cher à Stefan Sweig. Si dans le même temps les rezzous des Bédouins de Lawrence, la ruée des Tirailleurs sénégalais et les charges des Hulans semblent jaillir d'un tableau de Delacroix, il y a encore peu surgissaient des peintures de Carl Schreyvogel, Frederic Remington et Charles M. Russel les dernières chevauchées des guerres indiennes.
Dès 1914, 4000 Indiens du Corps Expéditionnaire canadien débarquent en France et, trois ans plus tard, c'est un peu plus de 15000 "guerriers-soldats" des Etats-Unis qui posent le pied en Bretagne, intégrés aux effectifs du général Pershing. Voilà un visage inconnu et contrasté de la Grande Guerre que nous dépeint l'auteur, s'appuyant sur une riche, et parfois inédite, documentation.
Volontaire ou obéissant aux lois de conscription, le soldat indien peut avoir le sentiment d'échapper à l'ennui, parfois mortel, des réserves, comme aux multiples maladies qu'elles produisent. Il retrouve, par-là même, un "statut" de guerrier perdu en 1890, lors du massacre de Wounded Knee. Empruntant le chemin qui le mènera en 1924 à une citoyenneté revendiquée depuis longtemps, les fils de Cochise et de Sitting Bull se battent sous les couleurs de nations symbolisant la modernité et la démocratie. En ce centième anniversaire de la Première Guerre mondiale, le temps est venu de rappeler la singulière épopée de ces combattants hors normes.

Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour création boutique en ligne